Le débat d'entre deux tours de la primaire de la gauche opposant Manuel Valls et Benoît Hamon a été très sérieux. Mais cela n'a pas empêché quelques cafouillages et bons mots.

Voici une petite revue des langues qui ont fourché, des références étonnantes et de l'anglais approximatif.