Pour le Nouvel An à New-York, la tradition veut qu'on n'en fasse jamais assez. Les petits plats étaient dans les très grands, tout était réglé comme du papier à musique sauf... la musique. Celle de Mariah Carey. Son concert peu avant minuit s'est révélé être un véritable désastre.

Pourtant lancée avec les éloges par le jeune homme au costume-micro (et gants) chargé de chauffer la foule, Mariah Carey n'a pas pu assurer longtemps son rang. Son entrée sur scène, se fait sur son tube Emotions. Le public est conquis... pour environ une minute. Tout d'un coup, la musique s'accélère, la star est censée descendre les marches enfin, être portée par deux gardes du corps, enfin on ne sait toujours pas. 

Des cœurs se lancent en arrière fond musical pour doubler la chanteuse... qui ne chante pas. Mariah Carey tente une diversion avec un "Well, Happy New Year" qui ne trompe pas grand monde. Le couplet est parti sans elle, Mariah Carey attend la suite comme on attend le bus puis se fend d'un "alright" ("tout va bien", sic).
MC attend le bus
© Capture d'écran Youtube

"On n'avait pas répété ça", enchaîne la star du soir pour s'excuser du piètre show. Pour s'en sortir, elle tendra son micro vers la foule. Après tout, le public connait certainement mieux les paroles...

On enchaîne ensuite avec la chanson We belong together, et rien ne s'arrange. MC est prise en flagrant délit de playback que la réalisation essaie de cacher en faisant des plans de la foule. Deux musiques, deux catastrophes, c'est ce qu'on appelle la double peine. "Vous pouvez amener les plumes, ça n'ira pas mieux", lâche MC avant de quitter le plateau.

Mariah Carey écrira plus tard sur Twitter : "les mer*** arrivent. Bonne année et santé à tous. Voilà qui devrait réussir à faire parler de moi en 2017."