Depuis plusieurs années, la page Facebook "Coucou Charles" croque avec humour et ironie, sans offense, les élucubrations du monde politique belge. Suivie par près de 50.000 personnes, la page a pris son envol lorsque Charles Michel fut nommé Premier ministre. Depuis qu'il a pris la tête du conseil européen, la page n'a pas procédé à un renaming - même pas lorsque Sophie Wilmès est devenue la Première d'un gouvernement en affaires courantes, puis de crise à l'occasion du Covid-19.

Ce détail n'a pas manqué de faire réagir l'omniprésent - et très bon client de la page satirique- Georges-Louis Bouchez, devenu président du Mouvement Réformateur en succession à Charles Michel. Le Montois a, ainsi, adressé à la page Coucou Charles une vidéo où il fait montre de tout son sens de l'autodérision. En plein déplacement en voiture, il s'adresse à Coucou Charles et expliquant, sur le ton de l'ironie, "qu'il était un peu vexé que, depuis son élection, Coucou Charles ne soit pas devenu Coucou Georges".

GLB, personnage majeur de notre sérail politique,joue ici avec beaucoup d'autodérision sur l'une des critiques qui lui est parfois adressée, publiquement ou en coulisses : celle d'être un peu imbu de sa personne.

Dans son interpellation vidéo, il somme Coucou Charles de lui expliquer pourquoi ce renommage n'a pas eu lieu. Ce que la page fait, avec tout autant d'humour, en une phrase : "Parce que t'es pas premier ministre". Dans un jeu vidéo, on appellerait ça un headshot !

Derrière le caractère léger et anodin de cet échange, un détail a tout de même heurté les internautes : dans la vidéo, Georges-Louis Bouchez, bien qu'il ne conduise pas, ne semble pas porter sa ceinture de sécurité. Elle est pourtant, bien évidemment obligatoire en Belgique, y compris pour les passagers à l'arrière...