L'ancien locataire de la Maison Blanche, tout comme l'ancien président du FMI , a du s'excuser pour sa relation avec Monica Lewinski

PARIS Ce dimanche, sur le plateau du 20 heures de TF1, Dominique Strauss-Kahn est revenu sur l'enquête pour tentative de viol dont il avait fait l'objet. En 1998, l'ancien président américain Bill Clinton avait du lui aussi présenter ses excuses pour avoir entretenu une relation extra-conjugale avec Monica Lewinsky.


Lorsqu'on analyse la communication employée par les deux hommes pour faire leur mea culpa, on constate pas mal de similitudes.


"C'est une relation inappropriée, voire même plus que cela, une faute", a déclaré DSK sur le plateau de Claire Chazal, ce dimanche soir lors du JT de TF1. Lorsque l'affaire Lewinsky a éclaté, Bill Clinton s'était excusé devant tout le monde en utilisant les termes suivants : "En effet, j'ai eu une relation avec Mlle Lewinsky qui n'était pas appropriée. En effet, c'était mal". La coïncidence est flagrante. Plus loin, Dominique Strauss-Kahn, parle d'une faute vis-à-vis de sa femme alors que le président américain de 1992 à 2000 dit "avoir induit les gens en erreur y compris ma femme". Enfin, si l'ancien favori socialiste à la présidentielle regrette "infiniment sa faute", Clinton la regrette lui "profondément".


Il n'est évidemment pas question dans cette vidéo de comparer les affaires Diallo et Lewinsky, mais de mettre en évidences les similitudes entre les communications de ces deux hommes politiques impliqués dans un scandale sexuel.

© La Dernière Heure 2011