Buzz

Mariée depuis presque six ans au prince Joachim de Danemark, fils cadet de la reine Margrethe, la princesse Marie s’est parfaitement intégrée à sa vie au sein de la cour royale danoise.

La semaine prochaine, elle sera en déplacement en Ethiopie où elle visitera différents projets humanitaires soutenus par des associations danoises.

Marie Cavallier est née en 1976 à Paris où elle grandit jusqu’à l’âge de 12 ans. Elle est ensuite inscrite au très select collège suisse de Beausoleil.

Après son bac, elle part à Boston où elle étudie le commerce international et l’économie, formation qu’elle complétera à l’université de Genève puis au Marymount Manhattan College à New York.

Parlant le français, l’anglais, l’espagnol et l’italien, la jeune femme travaille successivement dans le secteur du marketing à New York, Paris et Genève. C’est lors d’une chasse qu’elle fait la connaissance du prince Joachim.

À cette époque, le prince est marié à la très populaire princesse Alexandra avec qui il a eu deux fils.

En 2004, le couple se sépare à l’amiable.

Les chemins de Joachim et Marie se croisent à nouveau. Ils entament une relation à distance car Marie travaille à Genève.

Informée de la romance princière, la presse danoise suit pas à pas Marie Cavallier. La pression est trop forte et surtout la crainte de devoir commencer une nouvelle vie à Copenhague provoque la rupture.

Mais le prince n’entend pas lâcher son nouveau bonheur et parvient à rassurer la jeune femme. Les fiançailles sont annoncées à l’automne 2007.

Le remariage du prince Joachim est célébré dans l’intimité familiale dans la petite église du château de Schakenborg où le couple va s’établir.

Devenue princesse, Marie s’attelle à l’apprentissage de la langue danoise avec succès. Elle a également réussi à créer des liens très proches avec les fils de son époux.

En 2009 et en 2012, la princesse donne naissance au prince Henrik et à la princesse Athena.

Très complice avec sa belle-sœur la princesse héritière Mary, elle a réussi en quelques années à se faire totalement adopter par les Danois.

De nature discrète, elle s’implique avec enthousiasme dans différents projets humanitaires et éducatifs ainsi qu’au travers d’actions de l’Unesco.

À l’automne dernier , Marie de Danemark était de passage à Bruxelles où elle visita l’Otan et les institutions européennes. Comme à chacune de ses apparitions, la jeune femme se montra très disponible et accessible.

Six ans déjà que Marie a quitté son environnement professionnel de Genève pour rentrer dans la plus ancienne monarchie européenne, tout en conservant son naturel et sa spontanéité.