Buzz Après les polémiques, place aux activités ludiques et diverses sous-élections pour nos reines belges.  

"Je ne suis pas royaliste mais c’est une triste nouvelle pour notre pays", confie une candidate après les 30 secondes de silence accordées à la regrettée Reine Fabiola. Sa disparition n’a toutefois pas entaché l’enthousiasme de nos Miss face aux multiples rendez-vous qui les attendaient en cette fin de semaine. À commencer par le Miss Belgium show qui s’est déroulé dans la grande salle de spectacle du Baron Palace Hotel de Sahl Hasheesh, vendredi soir. Prélude à l’élection du 10 janvier (où les finalistes ont l’occasion de montrer leur personnalité via des actes personnels qui -entre playback, leçon de secourisme, de massage ou de maquillage- prouvent que le ridicule ne tue pas) la coutume est de décerner la médaille en chocolat, à savoir la couronne de Miss Bruxelles (Ginger), Miss Flandre (Leylah) et Miss Wallonie (Amélie). Même si certaines se prenaient une petite coupette pour déstresser avant de remonter sur scène, la plupart semblaient déjà très à l’aise pour défiler sur les podiums face à environ 200 vacanciers, venus admirer les joyaux de la couronne de (Miss) Belgique.

T’as de beaux œufs, tu sais !

"Je déteste faire ça, c’est affreux", peut-on entendre sur les lèvres de certaines candidates à l’élection de la Beach Babe (l’un des concours annexes qui permet de sauter directement une étape lors de la finale). Ce samedi faisant ainsi place à la compétition… sportive. Entre un Quiz sur la Belgique mémorable et le concours de Miss Sport sur la plage. Dans une course effrénée, les Miss se sont données à fond pour décrocher ces titres (révélés lors de la finale). On y a même vu quelques coups de coudes, coups de hanches et bousculades pour la gagne. Entre des "C’était quoi la question déjà ?", une inoubliable course avec un œuf sur une cuillère dans la bouche et la blessure pour l’une d’entre elles -Maxime, surnommée Maximus de par son physique athlétique- qui s’est tordu le genou en pleine course à un pied, la perle des Miss revient toutefois à la séance de pompage qui se transformait en cours de… coït. "Tu fais l’amour au sol là, pas des pompes !" lance une finaliste à sa camarade. De bon augure juste avant le hula hoop qui a fait plus de "oups !" que "oula !". Bref, que tout le monde se rassure, elles sont très distinguées nos miss-tinguettes.