Le roi Philippe et la Reine Mathilde, accompagnés du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, ont débuté sous le soleil jeudi matin une visite officielle à Londres, la sixième étape d'un parcours européen entamé l'an dernier. Ils assistent actuellement à une réception à l'ambassade de Belgique avant leur retour en Belgique.

Les souverains sont arrivés à Londres vers 11h10 heure locale, leur avion ayant été retardé par le brouillard enveloppant le ciel londonien. Le couple royal a immédiatement pris la direction du Parlement, où la visite prévue a été écourtée, au profit d'un bref entretien avec les présidents de la Chambre des Communes et de la Chambre des Lords.

Les souverains se sont ensuite rendus à Buckingham Palace peu avant 13h, accueillis par une sonnerie de clairon. Le Roi et la Reine y ont participé à un déjeuner d'une heure en compagnie de la reine Elisabeth II, qui portait une robe beige, du duc de Kent et du duc et de la duchesse de Gloucester. Filet de cabillaud, bettes, légumes grillés et rhubarbe figuraient au menu de ce déjeuner royal, les traditionnels haricots blancs n'ayant pas été oubliés.

Après le déjeuner, le roi Philippe suivi de la reine Mathilde, vêtue d'un ensemble blanc cassé et noir signé Natan, et en présence de Didier Reynders, a déposé comme le veut la tradition une couronne de fleurs, peu après 14h, sur la tombe du soldat inconnu dans l'Abbaye de Westminster. Un acte symbolique puisque ce caveau, contenant des restes recueillis sur les champs de bataille de la Somme et de l'Yser, a été bâti avec du marbre fabriqué près de Namur. Ce geste s'inscrivait encore dans la lignée des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui se tiendront tout au long de l'année.

Accompagnés de l'ambassadeur de Belgique au Royaume-Uni, Guy Trouveroy, le Roi et la Reine ont pris le temps de visiter l'Abbaye, où repose une partie des rois et reines d'Angleterre et de signer le livre d'Or.

Les souverains ont enfin pris le chemin de l'ambassade de Belgique, pour participer à une réception à laquelle étaient invités 114 convives, après une rencontre avec William Hague, homologue britannique de Didier Reynders.

Les souverains devraient quitter Londres pour Bruxelles vers 16h45.

Le roi Philippe et la reine Mathilde avaient entamé en novembre leurs visites officielles à l'étranger. Les deux premières étapes avaient été les Pays-Bas, le 8 novembre puis le Luxembourg début décembre. Ils se sont ensuite rendus à Paris le 6 février dernier, à Berlin le 17 et à Rome deux jours plus tard. Cette visite à Londres était donc la sixième du genre en Europe.