Buzz

Serge le lama est devenu en quelques jours la star du net. L'animal s'était promené aux côtés de 4 jeunes hommes ivres dans les rues de Bordeaux. La vidéo de cette aventure a fait le buzz. Le lama est vite devenu une "bête de foire" et collectionne désormais les apparitions rémunérées, indique .

Depuis cette aventure insolite filmée, l'animal a fait deux apparitions très remarquées et surtout, rétribuées. Deux autres sont à venir. Le 10 novembre dernier, Serge était invité par les Girondins de Bordeaux à lancer le coup d'envoi de la rencontre face à Nantes au stade Chaban-Delmas.

"C’était à cinq minutes du cirque et j’aime le football. Nous avons touché environ 500 euros"

, a déclaré le propriétaire de l'animal, John Beautour.


Même somme pour un match de hockey entre les Boxers de Bordeaux et Mulhouse. Un petit tour sur la patinoire et environ 500 euros dans les poches du directeur de cirque.

Pas d'argent pour la visite d'un centre commercial, mais un accord en nature devrait être conclu. Le patron de cirque pourra disposer ses installations sur une partie du parking en échange d'une balade de l'animal dans le centre commercial. Cependant,

"rien n'est fait"

, affirme la direction du supermarché Auchan.

Mais le plus gros cachet vient d'un club privé de Cannes: 1.200 euros pour la présence de Serge le lama. Il faut ajouter à ça 3.000 euros prévus pour le transport et les autres frais.

"J’ai dû louer une place dans un centre équestre à mi-chemin pour lui faire passer la nuit"

, indique le propriétaire du club Olivier Lamanthe.

"C’est un endroit prestigieux et cela va donner de l’élan à Serge"

.

Espérons-le pour John Beautour car tenir un cirque peut s'avérer très coûteux. 2.000 euros par jour, selon lui. Le lama est loin d'être l'animal le plus cher à entretenir. Mais grâce à Serge, il y a désormais 30% de fréquentation du spectacle en plus depuis le fameux buzz.

Et comme le

"Non, mais allô quoi"

de la très distinguée Nabilla, la promenade de Serge dans les rues de Bordeaux est reprise par de grandes enseignes qui profitent du buzz. Ainsi, Air France, le tramway de Bordeaux, le comité du tourisme de Gers ou encore la gendarmerie de Gironde ont surfé sur la vague.

Le Pérou et ses animaux célèbres dès 998 €. À saisir jusqu'au 05/11

http://t.co/a2S1hQ3v42

!

#lamadebordeaux

pic.twitter.com/PSEB9dLhYc

— Air France FR (@AirFranceFR)

November 4, 2013

Mais pourquoi

#SergeLeLama

n'est pas arrivé jusque dans le

#Gers

?

pic.twitter.com/J8ckKRr11A

— Tourisme du Gers (@GersTourisme)

November 4, 2013

Mais John Beautour est bien décidé à profiter du buzz lui aussi.

"C’est le ciel qui nous tombe sur la tête. Au début, on a pris cela à la rigolade, mais là on a décidé de faire la chasse à ceux qui profitent de Serge."

Il veut ainsi lancer une ligne de vêtements et installer une boutique sous son chapiteau dédiée à son animal numéro un, sans oublier le single "Lamaoutai" qu'il souhaite commercialiser. L'auteur de cette parodie, Philippe Krier, ancien candidat à la Nouvelle Star, est venu en aide au propriétaire du cirque et a bien l'intention de faire de Serge le lama une star

"plus connue que Nabilla"."On a rencontré le propriétaire après la vidéo et on a proposé de l’épauler. Serge, c’est mieux que Mick Jagger. Il se promène dans la rue et les gens crient “Serge, Serge !"

, a-t-il aussi déclaré.

Son propriétaire, John Beautour, vient lui tout juste de déposer la marque "Serge le lama" auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi).

Qui sera le prochain?