Pour ce faire, Charlize Theron s’offre la couverture du GQ magazine version anglaise. 

Et le moins qu’on puisse écrire, c’est que le temps ne semble pas avoir d’emprise sur la sublime actrice (de Monster mais qui ressemble plus à un ange) qui fait des ravages à Hollywood. 

"Nous vivons dans une société où les femmes se fanent alors que les hommes vieillissent comme le bon vin, a-t-elle regretté, avant de se réjouir des changements opérés depuis quelques années. Et pendant longtemps, les femmes l’ont accepté. On attendait que la société change, mais aujourd’hui, on prend les commandes."