Une société de sextoys a trouvé une reconversion peu banale à la cabine téléphonique située à l'angle de la 28e et la 5e rue.

Les cabines téléphoniques sont en voie de disparition. A New-York, beaucoup seront reconverties en bornes Wifi. Mais celle située à l'angle de la 28e et de la 5e rue a une vocation bien différente. Une société de sextoys a en effet décidé d'en faire une cabine de masturbation gratuite. 

Appelée "Gui-Fi", cette cabine est connectée à internet et plusieurs films pornographiques sont visionnables gratuitement. Lors de son lancement, une centaine d'hommes se seraient arrêtés dans cette cabine. 

Un concept qui va à l'encontre de la loi américaine qui interdit les comportements sexuels dans les lieux publics.