Kristina Knapic, la propriétaire, a eu la mauvaise surprise de retrouver de drôles d'objets dans sa poubelle et dans le lit...

La propriétaire américaine avait décidé de louer sa maison, située à Ojai en Californie (Etats-Unis), pour cinq jours à des clients. Tout ce qu'il y a de plus normal, à première vue du moins. Les individus ont pris contact avec Kristina via le site internet Airbnb, sur lequel la propriétaire propose la location de son logement en échange d'une somme d'argent clairement définie. Au lieu de retrouver une lampe cassée, un meuble abîmé ou une serviette de bain manquante à son retour le 16 août dernier, Kristine Knapic tombera sur de drôles d'objets dans sa poubelle. ""Plusieurs objets sexuels ont été retrouvés dans les lits et dans la poubelle. L'eau du jacuzzi était marron et les draps étaient tachés.", est-il possible de lire dans les documents légaux. 

Choquée par ces découvertes, la propriétaire a décidé de porter plainte contre la maison de production Lucas Entertainment, qui a reconnu le tournage d'un film pornographique gay durant les cinq jours de location. Kristina réclame 30.000 dollars pour dégâts matériels et dommages psychologiques.