La plainte ne vient peut-être que de la 1169 joueuse mondiale, celle-ci n'en est pas moins influente ! Paige Spiranac est suivie par 1,1 million de followers sur son compte Instagram et son physique avantageux y est sûrement pour quelque chose.

La golfeuse s'est récemment exprimée sur le nouveau code vestimentaire imposé par la fédération internationale de golf, la LPGA (Professional Golf Association). Ce code vestimentaire interdit les leggings, les décolletés profonds et les mini-jupes. "Les golfeuses devraient pouvoir porter des décolletés. En les interdisant, la LPGA promeut des stéréotypes dépassés et insinue que les femmes doivent se plier à la perception du regard masculin", a réagi Paige Spiranac sur le site Fortune.

Il faut dire qu'à l'instar du tennis où des discussions sur le code vestimentaire surviennent régulièrement, le golf est un sport dominé par la tradition. "Je respecte et je comprends que le golf est un sport de traditions et que certaines règles doivent être respectées, reconnait la golfeuse de 24 ans. Mais en tant qu'ambassadrice du golf et avocate des droits de la femme, je crains que ces nouvelles règles étouffent le golf féminin", écrit Paige Spiranac dans une tribune publiée sur le site Fortune. "Il n'y a eu aucun incident jusqu'à aujourd'hui. Pour promouvoir le professionnalisme des golfeuses, vous devez autoriser une tenue correcte dans laquelle les joueuses peuvent montrer leur condition physique. En interdisant les décolletés, la LPGA promeut des stéréotypes dépassés et insinue que les femmes doivent se plier à la perception du regard masculin".

Toujours est-il qu'en dehors des greens, la fédération n'a rien à dire... et Paige Spiranac l'a bien compris.