Avis de tempête sur la Croisette.

Des rafales de vent bénéfiques pour les paparazzis du tapis rouge cannois, transformés pour l’occasion en pêcheurs du moindre bout de chair dans leurs objectifs.

Après le téton de Sophie Marceau, au tour de la socialiste britannique Lady Victoria Hervey (accident de décolleté) et de l’ex-candidate du Bachelor Martika (sans culotte) de mordre à l’hameçon.



Alors, gravir les marches du festival de Cannes comme un poisson - ou un poison - dans l’eau pour les stars ?


Martika

(REPORTERS)



Lady Victoria Hervey

(REPORTERS)