Ce mardi 29 juin, l'Allemagne affrontait l'Angleterre en huitième de finale de l'Euro 2020. Si la rencontre s'est révélée équilibrée presque tout au long du match, les Anglais ont accéléré le tempo en fin de partie, pour planter un premier but à la 75e minute et un second à quatre minutes du terme. De quoi éteindre tous les espoirs de qualification des supporters allemands, et en particulier ceux d'une jeune spectatrice, visiblement émue par la défaite de sa nation.

Pendant quelques secondes, la caméra du stade s'est en effet posée sur une petite fille, vêtue aux couleurs allemandes, qui pleurait à chaudes larmes dans les bras de son père. Cette terrible image a rapidement fait le tour de la toile, et de nombreux internautes ont apporté leur soutien à la jeune supporter.

Toutefois, d'autres commentaires, bien moins sympathiques, ont également fleuri sur les réseaux sociaux. Certains supporters anglais se sont moqués de la détresse de la petite fille et ont notamment proféré des insultes nazis à son encontre.

"Tous les Anglais ne sont pas horribles"

Ce déferlement de haine a suscité de vives réactions et a en particulier indigné l'Anglais Joel Hughes. Sur Twitter, il a décidé de lancer une collecte de fonds pour montrer à la jeune fille que "tous les Anglais ne sont pas horribles".

 

"Il s'agit de dénoncer les abus dégoûtants commis en ligne sur les réseaux sociaux, et d'apporter un soupçon de positivité dans une société de plus en plus divisée", explique Joel Hughes dans la description de sa collecte. "Oui, je réalise que cela ne changera rien au monde, mais cela peut faire un petit quelque chose pour cette fillette".

A l'origine, l'Anglais voulait simplement récolter quelques centaines d'euros, afin que les parents puissent dorloter leur petite fille. Mais aujourd'hui, la collecte connait un succès fulgurant. A l'heure d'écrire ces lignes, plus de 2.900 personnes avaient fait un don et le compteur atteignait 32.567 livres sterling, soit près de 38.000 euros.