Sports Elvin Mammadov a loupé son tir au but car il estimait que la sanction donnée par l'arbitre était injuste

Le 4 octobre, Qarabag se déplaçait sur la pelouse de l'Inter Bakou pour un match au sommet. Alors que le score était de 0-1 pour les récents tombeurs d'Anderlecht, l'arbitre sifflait un penalty en faveur de l'équipe visiteuse, assortie d'une carte rouge donnée au gardien local, Georgi Lomaia. Ce dernier, perdant son sang froid, allait quelque peu se frotter à l'homme en noir... avant de se faire exclure.
Alors qu'un joueur de champ avait pris place entre les perches, Mammadov, tireur désigné du côté des champions en titre, place, à dessein, son envoi à côté du but. Un geste de grande classe, donc, réalisé par le joueur de Qarabag, même si les faits se sont déroulés dans les arrêts de jeu de la rencontre.

Dans la foulée, Reynaldo, ancien de la maison mauve, allait doubler l'avantage des siens, qui remportaient donc ce match au sommet. L'Inter, lui, terminait la rencontre à neuf.

Un joueur de l'équipe azéri qui a battu Anderlecht qui rate, exprès, un penalty... difficile de l'inventer.