Sports

Trabzonspor a vécu un match particulier dimanche soir à Istanbul. Après l'ouverture du score du Suédois Erkan Zengin, Cavanda et compagnie ont passé une seconde période pour le moins inhabituelle. 

En effet, Tranbzonspor a terminé la rencontre à sept joueurs après les exclusions d'Hurmaci (49e), Demir (70e), Cavanda (86e) et Dursun (86e). Ce même Dursun s'est d'ailleurs signalé en ramassant la carte rouge de l'arbitre qu'il avait préalablement fait tomber, pour mimer l'exclusion de ce dernier. Sans sourciller, l'arbitre de la rencontre a réagit en adressant à son tour l'irrévocable sanction à Dursun. Surréaliste, tout bonnement.

Les Stambouliotes ont logiquement profité de cet avantage numérique pour prendre les trois points grâce aux buts de Lukas Podolski (63e) et Selcuk Inan (89e).

On notera que c'est le Diable rouge Luis Pedro Cavanda qui a provoqué le penalty en fin de rencontre sur une faute... imaginaire. Une "faute" qui lui vaudra l'exclusion et donc cette séquence complètement improbable. Après avoir transformé le péno, le Gala se contentera de jouer "à la baballe" durant les dernières minutes de la rencontre.