Ca se confirme, cela arrive même aux meilleurs.

Il fait partie des meilleurs dribbleurs de ces dernières années. Il symbolise le joga bonito qui nous a tant fait aimer le Brésil. Et pourtant, Neymar peut lui aussi se vautrer en tentant un geste technique audacieux.

Un "tour du monde" qui ne se passe pas du tout comme prévu, mais qui a le don de bien faire marrer celui qui tient la caméra. En quelques secondes, Neymar a donc rendu espoir aux millions de footeux du dimanche qui rêvent de pouvoir réaliser un tel tour de passe-passe. Même les plus grands peuvent se rater dans cet exercice ô combien délicat...