Le short à carreaux du Suisse semble avoir beaucoup marqué la quinzaine parisienne côté masculin.

On aurait pu parler de son splendide revers à une main, de sa finale accrochée après sa victoire sur Jo-Wilfried Tsonga. Mais non, on a préféré mettre en avant cet improbable vêtement porté par Stan Wawrinka lors de ce Roland Garros: son short à carreaux, qui a suscité les rires et les blagues du public lors de sa demi-finale contre le Français. "Oublie pas qu'il est en pyjama", avait-on pu entendre durant la rencontre.

Faute de goût ou audace stylistique, le débat reste ouvert sur ce sujet de premier ordre. Il est en tout cas suffisamment crucial pour qu'un journaliste de la télévision suisse interroge le numéro neuf mondial sur cette épineuse question. "C'est le trois-en-un: je vais me baigner, je vais jouer au tennis et je vais dormir avec", explique avec humour le Romand.

Quant à savoir qui est responsable de ce drôle de choix de motif, c'est bien évidemment son équipementier, le Japonais Yonex. "Les marques osent beaucoup plus, pas toujours dans le bien, pas toujours dans le bon goût", explique-t-il. "Pas seulement mon équipementier. Dans le tennis, ça choque un peu, car on est plutôt habitué à avoir des choses simples."

Pas de chance, Stan the Man ajoute qu'il est contractuellement obligé de le porter pour une certaine période. Vivement Wimbledon...