Le défenseur de Marseille Patrice Evra a asséné un coup de pied à un supporter qui le prenait à partie lors de l'échauffement avant le match d'Europa League contre Guimaraes, ce qui lui a valu une exclusion, a constaté jeudi un journaliste de l'AFP.

Avant ce geste, quelques dizaines de personnes, la plupart issues de la zone réservée aux fans marseillais, avaient pris à partie le joueur.

Après avoir échangé verbalement avec eux, Evra a finalement violemment réagi avec ce coup de pied haut. Les stadiers sont ensuite rapidement intervenus, mettant fin à l'altercation.

En raison de son comportement, l'arbitre a décidé d'exclure le latéral gauche, qui n'a pas pris place sur le banc de touche pour le coup d'envoi du match.

Selon le statisticien Opta, "Patrice Evra est le premier joueur à se faire expulser avant le début d'un match dans l'histoire de la Ligue Europa", depuis sa formule actuelle de 2009-2010.

Evra, 36 ans, a été très critiqué ces derniers temps pour ces performances décevantes et a été relégué dans la hiérarchie derrière le jeune Jordan Amavi, 23 ans.

Evra "ne doit pas réagir aux insultes" selon Garcia

Le défenseur de Marseille Patrice Evra, qui a assené un coup de pied à un supporter avant la rencontre d'Europa League à Guimaraes, ne "doit pas réagir aux insultes", a déclaré jeudi son entraîneur Rudi Garcia au micro de BeIN Sports.

"+Pat'+ a de l'expérience, et il ne doit surtout pas réagir. C'est une évidence", a expliqué le technicien phocéen, après la défaite de l'OM chez les Portugais (1-0).

"Patrice est un joueur plus qu'expérimenté et on ne peut pas répondre, évidemment, aux insultes aussi basses soient-elles et aussi incroyables soient-elles parce qu'elles viennent d'un de nos supporters", a-t-il poursuivi.

"Ce n'est pas un supporter de l'OM, car on ne peut pas insulter ses propres joueurs, on doit être derrière tout le monde", a rajouté Garcia, qui était dans les vestiaires au moment des faits et qui ne s'est pas exprimé sur les éventuelles suites de ce coup de sang.