Neymar n'a pas uniquement rendu fou la défense de Toulouse ce dimanche. 280 journalistes étaient accrédités et regardez plutôt ci-dessus quel a été l'effet de son passage en zone mixte.

Parallèlement à cette scène de pagaille, la star du PSG a également du se farcir les questions de Laurent Paganelli, dont le niveau d'espagnol se révèle pour le moins approximatif. Du coup, Neymar n'a pas compris grand chose mais tout en préservant son grand sourire alors qu'il filait avec sous le bras, le trophée du meilleur joueur de la rencontre.