Certes, Delonte West n'est pas le joueur NBA le plus célèbre des années 2000, mais avec ses huit saisons dans la ligue et ses 9.7 points de moyenne, le petit meneur de jeu était un personnage incontournable des parquets.

Les fans NBA, et les fans de sports américains en général, le savent bien, nombreux sont les sportifs qui sombrent dans la dépression et dans la pauvreté. Quelques exemples récents (Lamar Odom, Allen Iverson ou encore Scottie Pippen) rappellent qu'entre la gloire et l'enfer, il n'y a qu'un pas.

Hier, une vidéo dans laquelle on peut voir Delonte West dans un état déplorable a fait le tour des réseaux sociaux. L'ancien coéquipier de LeBron James aux Cleveland Cavaliers est menotté, assis torse nu sur le trottoir et présente des soucis d'élocution.

L'ancien numéro 13 des Cavs est donc à la rue malgré ses 16 millions de gains engrangés durant sa carrière. Souffrant de bipolarité et de pensées suicidaires, comme il l'avait lui-même révélé en 2015, il aurait dilapidé toute sa fortune après avoir pris sa retraite la même année, après une dernière pige en Chine.

Devant ces images qui font froid dans le dos, on ose espérer que la NBA viendra en aide l'un de ses anciens joueurs.