Surpris en train de tromper sa femme lors d'un match de football de l'équipe de Barcelone SC, l'homme identifié par nos confrères de Metro comme Deyvi Andrade s'est finalement exprimé.

Comme dit l'adage, qui sème le vent récolte la tempête. L'homme identifié comme Deyvi Andrade par le journal britannique Metro, l'a appris à ses dépens. Lors d'un match de l'équipe de foot de Barcelone SC, en Equateur, ce dernier a été surpris en train de tromper sa femme par le biais d'une "kiss cam", célèbre caméra qui capte les baisers langoureux des spectateurs dans les tribunes. Sauf que ce baiser-là devait rester secret, à en croire le criant malaise qui a suivi l'étreinte.

Cette vidéo est rapidement devenue virale et a été abondamment partagée dans les médias britanniques et les réseaux sociaux, au grand dam de l'homme adultère. Plus encore, son histoire s'est retrouvée au beau milieu de l'émission Good Morning Britain et a été moquée par le groupe de rock Nickelback.

Pris la main dans le sac, l'infidèle ne pouvait nier. Deyvi Andrade a donc avoué sa tromperie sur Facebook et Instagram: " Je vais défendre mon honneur et ma fierté d'homme jusqu'au bout. Nous échouons tous et nous nous repentons tous. Merci à ceux qui m'ont invité à l'église, car si j'y vais, c'est pour guérir ma famille. Personne ne pourra nuire à mon image, Dieu est grand et fort. A ces femmes qui me critiquent, je sais qu'elles ont trompé un jour aussi, mais elles commentent toujours." A la fin de son message, le principal intéressé s'adresse enfin à sa femme: "Je veux recommencer à vivre ces moments à tes côtés . Je suis vraiment désolé et c'est pourquoi je m'affiche en public pour commenter ce non-sens, je peux te demander de me pardonner."