« J’aimerais beaucoup le refaire, c’était une sensation incroyable mais tout le travail en amont était très épuisant physiquement et mentalement » déclarait Felix dans son livre « Ma Vie En Chute Libre : Mémoires supersoniques »

Le projet Red Bull Stratos est un exploit à la fois physique, technologique mais aussi psychologique. Il aura permis à la science d’apprendre énormément sur le fonctionnement du corps humain et ses réactions dans des conditions non standards. Tout cela dessina le futur de l’aérospatial.

Voici un rappel des faits : Le 14 octobre 2012, le ballon de Baumgartner est lancé de Roswell (Nouveau-Mexique). L'évènement est retransmis en direct sur internet et bat à l’époque les records de visionnage en live. Le ballon atteint l'altitude de 10 000 m en 26 minutes, à une vitesse variant de 5,2 m/s à 5,8 m/s, puis celle de 20 000 m en 1 h 5 min pour enfin atteindre les 38 969 m en un peu plus de deux heures. Une fois la check-list effectuée l'Autrichien se lance dans une chute libre de 4 minutes et 19 secondes, atteignant la vitesse maximale de 1 357,6 km/h, soit Mach 1,25, avant d'ouvrir son parachute et de se poser sans encombre après une chute totale de 9 minutes et 3 secondes.

Une performance qui fut saluée à travers le monde entier et visionnée par des millions de personnes. Aujourd’hui encore, le projet Stratos sert de référence dans de nombreux domaines.

Felix passe aujourd’hui ses journées comme pilote d’hélicoptère auprès de son partenaire de toujours, Red Bull. Il réside aujourd’hui au bord du lac de Constance, en Suisse.