Sports

Quatre joueurs de la Nati (Mehmedi, Embolo, Dzemaili et Xhaka) ont dû changer de tunique en première période. L'équipementier en prend pour son grade mais veut comprendre...

Mention spéciale à Mehmedi, victime d'un marquage un peu trop serré de Sagna dans la surface française, et Xhaka, qui a sacrifié un maillot lors de chaque période.

Les maillots n'ont pas été les seuls à souffrir durant la rencontre. Un exemplaire du ballon officiel Adidas a explosé sous l'impact d'un choc entre Griezmann et Behrami.

"Les maillots Puma de l'équipe suisse se déchirent comme du papier. Le ballon Adidas est défoncé. On ne peut plus compter sur l'efficacité allemande"!, a ironisé sur Twitter l'ancien attaquant anglais Gary Lineker. Quant à la pelouse déjà décriée de Lille, avec ses trous innombrables, elle s'est également transformée en patinoire pour bon nombre de joueurs, qui n'avaient visiblement pas chaussé les bons crampons.

De son côté, Shaqiri y est également allé de sa petite pique sur la télévision suisse. "J'espère que Puma ne fabrique pas de préservatifs", a lâché le médian de la Nati.