Sports Sans doute les deux heures les plus stressantes de la carrière des membres de la cellule de recrutement d'Elazigspor, pensionnaire de deuxième division turque.

Dans un premier temps, le club était privé de recrutement par la fédération. Mais les dirigeants ont entamé des négociations pour lever cette restriction. Et la décision n'est tombée qu'à quelques heures de la fermeture du mercato hivernal.

La machine s'est alors mises en route et, heureusement pour eux, des accords avaient déjà été trouvés avec les joueurs entrants. Résultat: douze transferts et dix prêts en l'espace de deux heures.

Espérons que ce chamboulement permettra au club, actuellement en position de relégable, de sauver sa peau...