Gaël Givet a été prié de raser sa babre par les dirigeants du club Evian-Thonon-Gaillard.

L'année dernière, l'ex-international français Gaël Givet, qui jouait pour Evian TG en Ligue 1 (club désormais en Ligue 2...), a été suspecté par ses propres dirigeants d'être un djihadiste uniquement car il portait une longue barbe.

Le joueur a raconté son incroyable histoire au journal Le Parisien : "J'ai été convoqué dans le bureau du président pour un truc qui me semblait fou et qui n'avait rien à voir avec le foot. Le problème, c'était ma barbe que je laissais pousser ! À Evian, on voulait me forcer à me raser parce qu'elle était trop longue. À 33 ans, on ne pouvait pas me traiter ainsi. On me prenait pour un djihadiste alors que je ne suis absolument pas converti à l'Islam."

Gaël Givet a d'abord refusé de se soumettre à la demande de ses dirigeants. Et s'il a finalement décidé de se raser, le défenseur est allé résilier son contrat dans la foulée, par principe. Le joueur évolue désormais dans le club de Tours en Ligue 2 française, où il peut porter sa barbe librement. Comme quoi, certains stéréotypes et raccourcis faciles ont la vie dure.