Sports Attention, les images font particulièrement froid dans le dos. Âmes sensibles s'abstenir.

La rencontre du championnat bolivien entre Blooming et Royal Pari s'est très mal terminée, surtout pour Matheo Zoch. L'attaquant visiteur, dont l'équipe s'est imposée 2-3, a été victime d'une agression terrible de la part de Leonardo Urapuca.

Le geste du défenseur a de lourdes conséquences, puisque le joueur de 22 ans souffre d'une double fracture tibia-péroné. Une longue revalidation l'attend. Au vu des images, on peut même se demander s'il parviendra à retrouver toutes ses capacités footballistiques.

Interrogé par les médias boliviens sur son lit d’hôpital, Zoch a fait preuve d'une sagesse exemplaire. "Les messages de soutien ont fait du bien au moral", a-t-il confié. "Urapuca m'a appelé pour s'excuser. Excuses que j'ai acceptées". Reste à connaître la suspension qui attend le joueur, qui a évidemment été exclu suite à son geste. Elle risque d'être longue, elle aussi...