Chanter oui, mais pas à tout prix. 

C’est l’étonnante leçon que vient de donner Justin Bieber qui vient de refuser la coquette somme de 5 millions de dollars que lui proposait Donald Trump pour se produire en concert, sous ses couleurs. 

Le petit trublion de la pop rallonge ainsi encore un peu plus la longue liste des vedettes refusant que leur nom soit associé à celui du candidat républicain.