VIP

Entre l’affaire Quesada et la réaction de Stéphane Bern pour Notre Dame, son antimodèle qu'est Arthur ou sa drôle d’expérience avec le médecin de Johnny Hallyday, Sébastien Cauet se lâche. Et imite même Michel Drucker.

À l’occasion de la sortie de sa toute première autobiographie -chez Robert Laffont- T’es habillé comme tout le monde mais tu ressembles à personne !, le célèbre animateur radio/télé de 46 ans s’est confié à la DH (son interview complète est à lire dans notre édition de ce jeudi 18 avril) avant son passage à 69 minutes sans chichis ce soir sur la Deux (RTBF).

Notre Dame de Paris. “C’est une vraie tristesse mais il n’y a pas de blessures. Et je pense que l’humain est toujours supérieur à un bâtiment. Aussi beau soit-il. Je pense que s’il y avait eu des morts, cela aurait été dramatique. Là, il n’y a que de la charpente, ça se reconstruit. Il y a eu des cathédrales dans l’histoire de France qui se sont effondrées et elles ont été toutes reconstruites. Ça ne reste que de la pierre, du bois et que tout se répare.”

L’affaire Christian Quesada (le champion des 12 Coups de midi condamné pour corruption de mineur et détention d’images pédopornographiques). “Il n’y a pas à réagir… Il n’y a rien à dire. J’ai vu des gens surréagir. J’ai vu passer des ‘Je le savais, on le savait, on s’en doutait… Je crois que, dans ces moments-là, il faut faire profil bas et puis voilà basta ! Quelqu’un qui a des dérives, il a des dérives. Qu’il ait fait une émission de télé, qu’il ait joué ou gagné… Personne ne peut savoir ce que vit ou fait quelqu’un. Vous pouvez faire toutes les vérifications du monde sur tous les gens que vous avez autour de vous, les choses sont impossibles à savoir.”

Stagiaire d’Arthur tout jeune, Cauet en garde une mauvaise expérience, le traitant même de “pas très sympa”, voire même “odieux” mais précise que “tout va bien” entre eux deux aujourd’hui. Aucune concurrence. “Il faut replacer ça 27 ans en arrière. C’est la petite déception du gamin qui monte à Paris et qui était très fan. Je rencontrais un mec qui lui avait donné l’envie d’avoir la liberté du micro et c’est la déception d’un gamin de 20 ans. Entre-temps, on a eu le temps de se fâcher deux fois plus et de se réconcilier deux fois plus (sourire) ! Il était important de faire le petit cliché. Quand vous faites un livre, il faut être honnête.”

Au sujet de Cyril Hanouna qui se balade à poil dans les coulisses des émissions télé. “Il avait la nudité facile que je n’ai jamais eue moi. Il n’y a pas de blagues dans ce que je dis… J’ai toujours été bluffé par les gens qui sont capables, pour une blague, de se mettre tout nu et de marcher comme si de rien n’était. Moi, j’en serais incapable ou alors avec un panneau devant et derrière (sourire) !”

Le médecin de Johnny Hallyday que l’animateur radio a consulté suite à un problème de voix. “Je l’ai vu trois fois, il m’a fait trois piqûres ! Il avait un peu ce réflexe... Aujourd’hui, je ne prends plus de médoc pour ma voix. Quand elle fatigue, je diminue le ton, je parle un peu en dessous. J’ai arrêté la cortisone (sourire) !”