L'équipe de "Quotidien" est tombée sur un Dominique Strauss-Kahn plutôt radical.

L'ancien directeur du FMI se fait rare dans les médias. Du coup, quand le journaliste de "Quotidien" le croise à Kiev lors de la conférence Yalta European Strategy, il va logiquement l'aborder pour lui poser quelques questions. Sauf que DSK ne semble pas disposé à y répondre.

Et lorsque le journaliste insiste, Strauss-Kahn opte pour une solution radicale. Il balance purement et simplement le micro.