La ventriloque Capucine, résidente belge depuis trois ans, a remporté le concours de M6 et 100.000 €

"J’ai passé une très courte nuit, nous confie Capucine Duchamps quelques heures après son sacre ce mardi soir dans La France à un incroyable talent sur M6. J’ai du mal à redescendre et surtout à comprendre ce qu’il m’arrive. Je pense que le cerveau humain n’est pas fait pour digérer ça (sourire) !”

La jeune ventriloque de 20 ans ne s’y attendait pas du tout. “J’étais trop concentré sur ma prestation, glisse celle qui a interprété Il m’aime encore de Cœur de pirate en duo avec sa marionnette Eliott. À part dire merci à tous ceux qui ont voté pour moi, je ne sais pas quoi dire. Vive la ventriloquie !”

Depuis 3 ans, l’émission de M6 (diffusée sur Plug RTL) la contactait pour y participer mais elle avait toujours refusé. La voilà qu’aujourd’hui elle repart avec le chèque de 100 .000 euros promis au vainqueur. “Ce que je vais faire avec cette somme  ? Je ne vais pas m’acheter des chaussures chères ça c’est certain !, plaisante celle qui est la rare femme à faire ce métier. Cet argent va surtout servir pour mes projets artistiques, écrire un spectacle car j’ai vraiment envie de monter sur scène et de m’entourer de bonnes personnes. Réaliser des vidéos de bonnes qualités aussi” .

Découverte en Belgique

Pour rappel, Capucine avait été découverte en Belgique au Made in Brussels Show de Sarah Vanel il y a quelques années déjà, vu que cette jeune Youtubeuse habite à Bruxelles depuis ses 17 ans. “J’ai déménagé car mon beau-père est Belge et j’ai suivi des cours à l’INSAS, explique celle qui possède le même marionnettiste que Jeff Panacloc (300 des abonnés à sa chaîne s’étaient cotisés pour lui offrir sa marionnette à quelques milliers d’euros). De là à savoir si je vais devoir vivre en France maintenant, c’est trop tôt pour le dire… car je ne sais même pas quand je vais retourner chez moi déjà (sourire)” Dans sa chambre où Eliott possède son petit tabouret dédié. “Impossible de le coucher dans un tiroir, conclut celle qui arrive à faire passer des messages graves - c’est une arme formidable  !”- grâce au ton plus doux de sa marionnette. “Mais je ne suis pas schizophrène non plus, je ne dors pas avec ma marionnette et je ne l’emmène pas avec moi au cinéma (rire) !".

Grande soirée donc ce mardi soir pour la Belgique. Surtout que la troupe belge de danse The Revolutionary, menée par les chorégraphes Aurel Zola et Max De Boeck, a aussi terminé à la 3e place de la finale avec leur émouvante prestation sur le titre “Quand c’est ?” de Stromae.

© Marie Destampes