Maitre Gims était l'invité du talk-show On n'est pas couché, samedi soir, sur France 2. L'ancien leader du groupe de rap Sexion d'Assaut en a profité pour revenir sur son altercation de longue date avec Joeystarr, ex-membre du groupe NTM, et brandir le drapeau blanc.

Sur les réseaux sociaux, les piques se sont succédées entre les deux rappeurs, ces derniers mois. C'est Joeystarr qui a jeté la première pierre en taclant Maitre Gims sur sa (jeune) carrière dans l'industrie musicale. "Quelle est l'unité de la musique de merde? Le mètre Gims", avait-il lancé. Une punchline qui n'a plus au principal concerné.

© Printscreen

Mais hier soir, le rappeur aux lunettes de soleil a confié sur le plateau de Laurent Ruquier vouloir mettre un terme à cette guerre interminable.

"Didier, je suis là"

"Maitre Gims a de mauvais rapports avec JoeyStarr mais de très bons avec Didier Morville", résume Yann Moix, dont on pouvait espérer qu'il mette les pieds dans le plat. Le figure de proue du mouvement Wati B a alors déclaré regretter que JoeyStarr ne le tacle plus. "Ça s’est arrêté un peu. Il s’est arrêté, je ne le vois plus. Ça me manque un peu. Je ne le vois plus sur les réseaux sociaux." S'en suivit une proposition décente: "Didier, je suis là". Avant d’ajouter : "C’est de bonne guerre."

Une honnêté qui a plu à certains spectateurs.


Joeystarr va-t-il accepter cet accord de paix?