Rappelez-vous, au mois d'octobre dernier, l'interprète de Taxi Driver s'en était pris de manière très virulente au candidat républicain.

"C’est un minable, un porc, un escroc, un artiste de merde, un clébard qui ne sait pas de quoi il parle, qui ne fait pas son travail, qui n’en a rien à faire", avait balancé face-caméra sur Fox News Robert De Niro. Avant de ponctuer son coup de gueule par cette punchline: "Je lui mettrai bien mon poing dans la figure".

Mais suite au sacre du milliardaire orange, l'acteur aux deux oscars n'apparaît plus si sûr de lui au moment de passer à l'action. Invité du Late show de Jimmy Kimmel sur la chaîne ABC, De Niro a expliqué qu'il "pourrait être arrêté pour ce geste à présent. Je ne peux plus le faire maintenant, il est Président. Je dois respecter cette position".

Fervent supporter d'Hillary Clinton, le comédien américain de 73 ans a ajouté, ironique: "Obama le fera peut-être quand il le verra...".