Alors qu'il passait du bon temps du côté de Saint-Tropez (Var, France) en ces fêtes de fin d'année, Nicolas Sarkozy a décidé de faire une sortie à vélo le 31 décembre dernier.

Comme le rapportent nos confrères de Nice Matin, l'ex-président français a remonté le quai Gabriel-Péri à contresens. Malheureusement pour lui, son infraction n'est pas passée inaperçue puisqu'un policier municipal l'a stoppé dans son effort afin de le réprimander... gentiment. "Je lui ai demandé de façon courtoise de descendre de son vélo et de continuer à pied, ne serait-ce que pour des questions de sécurité. Il m'a répondu qu'il n'y avait aucun souci et s'est exécuté", rapporte le policier dans les colonnes du journal.

Ce dernier précise également avoir reconnu le candidat malheureux à la primaire de la Droite, sans pour autant lui accorder un traitement de faveur quel qu'il soit. "e l’avais très bien reconnu car je l’ai déjà croisé en civil sur le port un été. Je l’ai arrêté à titre informatif sans idée de PV, comme je l’aurais fait pour n’importe quel autre cycliste. Il n’y a pas eu de traitement de faveur."

A titre informatif, Nicolas Sarkozy avait notamment déclaré, après sa défaite à la primaire, désirer "aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques." Force est de constater qu'il s'y adonne depuis lors.