La série noire continue pour Jean-Michel Maire...

Rappelez-vous, le mois dernier, il avait été au cœur d'une polémique après avoir tenté d'embrasser la poitrine d'une jeune femme non-consentante.

Quelques jours après ce scandale, le chroniqueur de Touche pas à mon poste, l'émission animée par Cyril Hanouna, avait été convoqué une première fois par la brigade des stupéfiants qui le soupçonnait d’avoir consommé de la cocaïne. "Il m'arrivait d'en prendre", reconnait-il au magazine Closer même si désormais il "n'en consomme plus", dit-il, et est suivi par un hypnotiseur.

Toujours est-il la nuit de mardi à mercredi, le quinquagénaire du PAF l'a passée en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur un trafic de cocaïne dans la capitale française. Il a été auditionné car il connaissait une personne liée à l'enquête."Je ne savais rien de la double vie de mon 'ami'", s'est-il défendu auprès de Closer. "les enquêteurs voulaient savoir si j'avais un lien avec ses activités". 

Il a été relâché au terme de sa nuit passée à la brigade des stups de Paris.