1. Accueil
  2. Communes
  3. Lessines

Lessines

Lessines

Les derniers articles

Dans la cité natale de Magritte, la vie politique n’a jamais été un long fleuve tranquille. Celle-ci a même souvent tourné au surréalisme. La mandature qui s’achève n’aura pas dérogé à la règle. Aujourd’hui, l’ex-bourgmestre Pascal De Handschutter, banni du PS en 2015 avec six autres des siens après avoir voulu botté en touche le MR de Line De Mecheleer (Ensemble) au profit du CDH d’Oger Brassart (Oser), n’est plus à la tête de la même majorité que celle qui entra en fonction à l’issu du dernier scrutin. La bipartite initiale s’est muée en une tripartite associant les dissidents du PS, les humanistes ainsi que les libéraux, orphelins de Claudy Criquielion, l’ancien champion cycliste décédé d’un AVC quelques mois après la tentative de putsch alors qu’il ne faisait plus l’unanimité à l’échevinat des Travaux. Suite à l’exclusion des 2/3 de ses mandataires, il va sans dire que le PS d’Isabelle Privé, longtemps hégémonique dans la cité du Porphyre, a perdu énormément de plumes! Siégeant désormais dans l’opposition, l’ancienne échevine est devenue la bête noire du maïeur qui tentera de briguer un second mayorat à la tête de sa propre liste, concurrente à celle de sa rivale baptisée Soci@libre. D’autres partis minoritaires pourraient rabattre les cartes, à commencer par Ecolo et pourquoi pas DéFi (ex-FDF) qui annonce une liste de jeunes candidats. Une fois de plus, la complexité de l’échiquier politique lessinois ne facilitera pas le choix de l’électeur dans l’isoloir. Il y aura donc 6 listes sur le bulletin de vote en 2018: MR Ensemble, Soci@libre, Majorité communale, Ecolo, DéFI.et Oser-cdH .