Faire ses courses, une corvée de plus en plus chère : les supermarchés sont 20 % plus chers que l’an dernier !

Entre décembre 2021 et 2022, Test Achats a remarqué une hausse record des prix dans les supermarchés.

argent euro banque BCE union europe europeen prix billet bancaire bank index richesse salaire patron employeur taxe indemnite achat commerce vente caddie poussette supermarche
argent euro banque BCE union europe europeen prix billet bancaire bank index richesse salaire patron employeur taxe indemnite achat commerce vente caddie poussette supermarche ©JEAN LUC FLEMAL

”C’est encore plus cher que le mois passé”. “Ça a encore augmenté”. Voilà ce que doivent se dire ces personnes qui vont acheter le même panier de courses chaque mois et qui comparent les prix.

En effet, entre novembre 2022 et décembre 2022, une nouvelle hausse des prix a été constatée dans les supermarchés. C’est ce qu’annonce Test Achats dans un nouveau communiqué. “Les raisons de ces augmentations restent les mêmes : une pénurie de matières premières causée par la guerre en Ukraine, de mauvaises récoltes, la grippe aviaire en cours en Europe combinée à des prix de l’énergie toujours élevés avec un impact sur ceux des transports, des emballages, du stockage, de la congélation, de la main-d’œuvre, etc.”, explique l’organisme de défense des consommateurs.

Lors de ce mois de décembre 2022, une famille constituée de deux personnes dépense 497€ par mois au supermarché. Cela représente 82€ de plus qu’il y a un an, et 9€ de plus qu’il y a un mois. La hausse des prix a atteint le record de 19,67€. Un même panier coûte donc un cinquième de plus que l’an dernier au même moment.

Ces produits dont le prix a le plus augmenté en un an

Concrètement, ce sont les spaghettis qu’on retrouve en haut du classement des aliments dont le prix a le plus augmenté en une année (+53 %). Ils sont suivis de près par les frites surgelées (+50 %), les feuilles d’aluminium (+47 %), et tous ces produits en papier comme le papier absorbant, le papier toilette et les mouchoirs en papier (+46 %), ainsi que l’huile de friture (+43 %).

Le coût des produits laitiers a fortement augmenté (+27 %). Au sein de cette catégorie, on note une augmentation de 41 % du gouda jeune, de 38 % pour le beurre, de 30 % pour le lait demi-écrémé et de 30 % pour les œufs.

Le prix de la viande est en augmentation de 19 % alors que les boissons connaissent une hausse de prix de 11 %. Les fruits sont également 9 % plus chers.

Ces produits dont le prix a baissé

À côté de toutes ces hausses de prix, il y a toutefois certains produits ou aliments dont le prix a baissé. On retrouve notamment les pommes Granny Smith (-2 %) ou les lingettes humides pour bébés (-0,12 %).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be