Argent

Quelque 10.000 Belges, qui s'étaient engagés dans une pétition à transférer leur argent vers une banque plus durable si leur propre banque n'adoptait pas une résolution à cet effet en mai, sont dorénavant encouragés à agir en ce sens dès le mois de juin, a fait savoir lundi la plateforme Move Your Money, une initiative de FairFin, Hart Boven Hard, Greenpeace en D'Urgent. 

Par la pétition, des clients de Belfius, KBC, ING et BNP Paribas Fortis réclamaient de ces banques qu'elles adoptent, lors de leur assemblée générale respective de mai, une résolution alignant sa politique d'investissement sur l'accord de Paris sur le climat.

Les institutions bancaires devaient donc s'engager à ce qu'il n'y ait pas de nouveaux financements pour les entreprises qui cherchent ou exploitent de nouvelles réserves fossiles ou qui développent ou souhaitent développer de nouvelles centrales au charbon.

La même règle devait également s'appliquer pour les entreprises du secteur de l'énergie qui ne peuvent pas démontrer que leur plan d'affaires est conforme à l'accord de Paris.

En agissant de la sorte, cela devait donc permettre aux banques de passer à des alternatives plus durables.

Plusieurs consultations ont eu lieu au cours des derniers mois, des clients ont envoyé des milliers de lettres et diverses actions ont été organisées, explique Move Your Money. Pourtant, un véritable changement de politique est toujours attendu. Des milliards sont toujours investis dans les combustibles fossiles et, en fin de compte, les banques ne répondent pas à tous les objectifs fixés, selon la plateforme.

Le meilleur élève est la banque KBC, qui "a le plus pris notre campagne au sérieux et a déployé tous les efforts nécessaires pour faire preuve de bonne volonté, mais n'a pris aucune mesure pour procéder à un désinvestissement".

Toute personne souhaitant passer à une banque plus durable peut se tourner vers le bureau d'aide du site internet moveyourmoney.be du 6 au 20 juin.