Vendredi 13: la Loterie Nationale vous offre un billet à gratter d’une valeur de 2 €

Pour toute participation (3 grilles) au Lotto Extra de ce vendredi 13, recevez un billet de Lucky 13

Bruxelles - Place De Brouckère: Le nouvel espace de  la loterie nationale  ouvre ses portes - Lotto - Jeu - Subsides  - loterie nationale (JC Guillaume)
Le vendredi 13, jour de chance pour la Loterie Nationale. ©JC Guillaume

Vendredi 13, c’est jour de chance ! Il y en aura deux cette année et, comme à chaque fois, la Loterie Nationale met les petits plats dans les grands pour gâter ses joueurs. On le sait, les Belges se pressent pour valider leur bulletin à chaque vendredi 13. Cette année, Lotto Extra et Lucky 13 s’allient afin de faire du chiffre 13 votre chiffre porte-bonheur ! Jouez minimum 3 grilles au Lotto Extra du vendredi 13 janvier dans le cadre d’une même participation et recevez en cadeau un Lucky 13 d’une valeur de 2 € directement sur votre compte de jeu. L’action est valable une seule fois par joueur et uniquement sur le site loerie-nationale.be jusqu’à ce vendredi 13 janvier. Le Lotto Extra dont le tirage sera effectué ce vendredi, est doté d’une cagnotte de 2 500 000 €.

Du côté de la Loterie Nationale, on s’attend à nouveau à une augmentation des mises et de l’achat de billets à gratter. Le Lotto Extra, c’est un petit bonus car à chaque vendredi 13, jour de tirage de l’Euromillions, les mises enregistrées augmentent de 20 % en moyenne par rapport à un vendredi normal. Pareil pour les billets à gratter qui voient leurs ventes augmenter dans les mêmes proportions. Et, plus superstitieux ou non qu’au Nord du pays, les Bruxellois et les Wallons sont nettement plus enclins à tenter leur chance le vendredi 13.

Pour sûrs, ils ne sont pas paraskevidékatriaphobes. Un nom barbare qui désigne la peur du vendredi 13. On le sait, les plus superstitieux associent cette journée à la guigne, voire au malheur, au même titre que le chat noir ou le fait de passer sous une échelle. Dans le secteur aérien, on en ressent d’ailleurs les effets. De nombreuses personnes refusent de prendre l’avion un vendredi 13 et les compagnies en profitent alors pour proposer de meilleurs tarifs.

Donald Dossey, scientifique comportemental et directeur du Centre de Phobie à Asheville, aux États-Unis estime qu’entre 17 millions et 21 millions d’Américains souffrent de paraskevidékatriaphobie. Ce jour-là, ces malades anxieux modifient leurs activités habituelles et leurs craintes engendrent aux États-Unis des pertes économiques estimées entre $750 millions et $1 milliard chaque vendredi 13. Pour cause, ils évitent de se rendre au travail, achètent moins de marchandises, évitent de voyager (surtout en avion) et il y a une diminution de la fréquentation des restaurants et des cinémas.

Mais le 13 n’est pas signe de malheur partout dans le monde. En Italie, c’est le 17 qui a la réputation de porter malheur, tandis que pour les Asiatiques, mieux vaut éviter le 4. À chacun ses phobies…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be