Le prix du gaz européen repart à la hausse et la raison est simple

Le prix du gaz en Europe est reparti à la hausse après avoir atteint son niveau le plus bas depuis plus d'un an en début de semaine.

L'Union européenne accuse Moscou d'utiliser le gaz comme moyen de pression dans le cadre de son invasion de l'Ukraine.
Le prix du gaz en Europe est reparti à la hausse après avoir atteint son niveau le plus bas depuis plus d'un an en début de semaine. ©Shutterstock

Cela est dû au froid de l'hiver, qui oblige les gens à se chauffer davantage. Les négociants sur le marché du gaz surveillent également de près la situation en Asie, car une hausse soudaine de la demande de gaz dans cette région pourrait exercer une pression sur les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) en Europe.

Sur la principale bourse du gaz d'Amsterdam, le prix du mégawattheure a grimpé vendredi de quelque 10% pour dépasser 67 euros. Il y a quelques jours à peine, le prix était inférieur à 55 euros. Mais on est toutefois encore loin du pic de l'année dernière. Lorsque la Russie avait largement fermé le robinet du gaz l'été dernier, le prix du gaz était alors passé à près de 350 euros par mégawattheure.

Le temps doux du début de l'hiver a toutefois permis aux réserves de gaz de rester bien approvisionnées jusqu'à présent.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be