Un peu plus de deux mois après sa sortie en Belgique, le Vikinglotto trouve peu à peu son public. Mais après 9 tirages, toujours pas de trace d’un gagnant belge au rang 1 malgré des promesses, chiffres à l’appui, de chances de gain plus élevées que pour le Lotto ou l’Euromillions.

Pour rappel, le Vikinglotto existe depuis 1993 dans les pays du nord de l’Europe (Norvège, Suède, Finlande, Danemark, Lituanie, Lettonie et Estonie) et s’étend désormais au-delà de la mer Baltique avec l’arrivée de la Belgique et, en 2017, de la Slovénie. Avant cela, l’Islande avait déjà rejoint le consortium.

Avec des jackpots qui varient entre 3 et 35 millions d’euros et des tirages prévus tous les mercredis, la Belgique avait aussi prévu quelques subtilités pour améliorer les chances de gain des joueurs belges. Mieux que cela, la Loterie Nationale permet de doubler ses gains à partir du rang 2. “Chaque pays applique le même règlement pour les rangs 1, mais pour les rangs suivants, de 2 à 10, chacun est libre d’adapter les chances de gain, mais aussi le plan de lot, c’est-à-dire comment les montants sont répartis entre les rangs les plus bas”, expliquait-on du côté de la Loterie nationale au moment de la présentation. En Belgique, la Loterie nationale a décidé de faire une fleur à ses joueurs en permettant de trouver d’office le bon numéro Viking. “Cela veut dire que le rang 2 donne aussi l’occasion de remporter le jackpot, résume la Loterie nationale. En clair, il faudra toujours choisir un numéro additionnel, mais il servira de Super Viking. Et c’est ce Super Viking qui permet de doubler ses gains.

Voilà donc pour la théorie, mais quid de la pratique ? Comme indiqué ci-dessus, aucun joueur Belge n’a encore remporté le gros lot depuis le 25 novembre dernier. Le plus gros gain remporté date d’ailleurs de ce premier tirage, quand un joueur a remporté 43.465,50 euros au rang 3. Une belle somme, certes, mais loin des millions promis aux grands gagnants.

Du côté de la Loterie Nationale, on estime qu’il est bien trop tôt pour dresser un premier bilan. “Pour qu’un bilan ait du sens, il faut attendre six mois, voire un an idéalement”, explique-t-on.

Pour rappel, ce jeu n’est disponible qu’en ligne sur la plateforme e-lotto.be avec un ticket fixé à 10 euros. Prochain tirage ce mercredi.