Le virement papier coûtera bientôt 2 € à chaque client BNP Paribas Fortis. La Ministre s'en inquiète, et lance une enquête.

C'est une petite révolution dans le secteur bancaire belge : BNP Paribas Fortis augmentera drastiquement, à partir du 1er avril, le coût des opérations effectuées par virements papier. BNP Paribas tarifera 2 euros le virement papier effecté par les clients (au lieu de 1,50 € actuellement).

Des tarifs auxquels goûte peu la ministre fédérale chargée de la protection des consommateurs (en sus de l'emploi), Nathalie Muylle (CD&V). Des "hausses de prix excessives", juge-t-elle.

"La numérisation est une bonne chose (NdlR : les virements digitaux restent gratuits), reprend la Ministre, mais nous devons nous assurer que même ceux qui n'ont pas d'ordinateur continuent d'avoir accès aux services bancaire de manière efficace et abordable".

La Ministre a demandé à son administration d'enquêter sur l'évolution des prix des transactions bancaires ces dernières années, afin de prendre des mesures si nécessaire. "En outre, je chercherai avec mon collègue en charge des entreprises publiques la manière d'inscrire des prix raisonnables pour les transactions papier dans les contrats de gestion de bpost et Belfius. Les banques publiques devraient montrer l'exemple", conclut Nathalie Muylle.

Pour rappel, BNP Paribas Fortis offre aux clients Premium Pack 12 opérations manuelles "gratuites" par an.