Argent Les taux ne devraient plus baisser… mais pas remonter non plus à court terme.

Si les taux des crédits hypothécaires se maintiennent à des niveaux planchers, il semblent cependant qu’il ne faut plus s’attendre à les voir encore baisser.

"Nous sommes dans un environnement de taux bas. L’incertitude économique mondiale continue de faire en sorte que les taux d’intérêt restent dans la zone basse. De nombreux éléments entrent en jeu. Tout d’abord, il faut envisager que le contexte économique général est plutôt à la morosité et sur le modèle de la Banque centrale européenne (BCE), tous les taux d’intérêt sont largement à la baisse. Les OAT (emprunts d’État) sont également très bas. Or c’est sur ce taux que sont fixés ceux des crédits accordés aux particuliers par les banques. Dès lors, avec des taux directeurs qui restent très bas depuis 2008, les taux se situent dans le bas de la fourchette. La bonne nouvelle pour les consommateurs, c’est que cette situation leur est particulièrement favorable", observe-t-on chez BNP Paribas Fortis

(...)