Argent

IKEA donne la possibilité d’acheter à crédit la salle de bain ou la cuisine de ses rêves, depuis vendredi dernier, en proposant deux cartes de crédit. Il s’agit de la IKEA Family Mastercard et de la IKEA Family Project. Attention, les sommes dépensées via celles-ci doivent être remboursées.

La première carte, la IKEA Family Mastercard, permet d’effectuer des achats à hauteur de 5.000 euros, valable chez IKEA, et dans tout autre magasin acceptant les Mastercard“.Les clients bénéficient d’un avoir mensuel de 1 % sur le total de leurs achats”, déclare Annelies Nauwelaerts, la porte-parole d’IKEA Belgium. Ça signifie que si le client dépense 50 euros, il gagne 50 cents. Le montant peut être épargné ou mis sur une carte cadeau du magasin.

Si le montant emprunté par cette carte est remboursé avant le 6 du mois suivant, le consommateur ne paie pas d’intérêt

La seconde carte, la IKEA Family Project,“est une vente à tempérament jusqu’à 25.000 euros. “, atteste Annelies Nauwelaerts. C’est à dire que l’achat est financé par IKEA et le client doit le rembourser sur une période donnée par divers versements. Des frais de crédits sont ajoutés. Le taux d’intérêt est fixé par la loi et dépend du montant emprunté.” Cette carte permet d’effectuer un seul et même achat comme une cuisine. Nous voulons que le client puisse réaliser son rêve”,explique la porte-parole de la multinationale suédoise.

Ces deux moyens de paiement ont été mis sur place en collaboration avec Buy Way Personnal Finance, un organisme spécialisé dans les crédits en rapport avec la grande distribution. C’est cette entreprise qui détermine la durée et le montant mensuel à rembourser, quand le client utilise la IKEA Family Project. “Nous analysons les revenus et les dépenses des clients qui veulent utiliser cette carte”, explique Alain De Deken, le porte-parole de Buy Way. Il précise également que tout crédit est fiché à la Banque nationale. Ceci vaut donc pour les achats avec les cartes IKEA.

Ce type de cartes à crédit est déjà disponible dans d’autres pays comme les États-Unis et l’ Allemagne. “Nous l’avons lancé, en Belgique, il y a quatre jours et nous avons déjà beaucoup de demandes”, explique Annelies Nauwelaerts. Jusqu’à présent, le client peut les trouver en magasin. Dès le mois d’octobre, elles seront présentes sur le site d’achat en ligne.