Argent On parle souvent de la difficulté pour les grands gagnants des jeux de tirage de garder les pieds sur terre. Voici un exemple de nouveau millionnaire qui semble prendre sa fortune soudaine avec détachement.

Le témoignage est relayé par Le Parisien, qui a rencontré Jacques (nom d'emprunt), un français employé dans l'Horeca qui a empoché la somme de 32 676 834 € à l'EuroMillions lors du tirage du 28 mai dernier.

"Je l'ai découvert en pleine nuit. Sur le coup, je n'y croyais pas", explique d'abord l'intéressé. " J’étais à moitié endormi. Mon premier réflexe, ça a été d’aller voir combien j’avais gagné sur le site de la Française des jeux. La somme de plus de 32 millions s’affichait. Je n’ai pas réussi à me rendormir. Je n’ai pas eu besoin de m’asseoir, j’étais déjà dans mon lit !"

Mais à cette nouvelle, a-t-il réveillé tout le voisinage pour fêter son incroyable coup de chance? Non. "Intérieurement, j’étais heureux. Mais à 2 heures du matin, je n’allais pas ouvrir le champagne !" Le lendemain même, il n'en a informé que peu de personnes, quelques amis et sa hiérarchie. Aujourd'hui, même ses frères et sœurs et sa fille ne sont pas encore au courant !

L'homme, qui va bientôt quitter son emploi ("Je n'étais pas loin de la retraite") entend continuer à vivre normalement, loin des dépenses extravagantes que l'on pourrait imaginer avec un tel pactole. "Aujourd’hui, je suis locataire donc je vais m’acheter un appartement. Comme je suis seul, je ne me vois pas dans une villa, ça demande de l’entretien ! Je ne veux pas de grosse voiture car pour se garer, c’est l’enfer !" Tout juste admet-il qu'il en profitera pour voyager: "Ma première destination sera l’Égypte."

Pas déstabilisé et confiant dans les bons placements qu'il pourra faire avec son capital, Jacques relativise de manière impressionnante et peu commune. "Bien sûr, je suis heureux d’avoir gagné mais je n’en fais pas tout un plat. J’ai eu des problèmes de santé. Par rapport à l’argent, la santé, c’est beaucoup plus important", conclut-il.