Avec le lancement d’Izimi, après d’autres initiatives comme la plateforme de vente immobilière en ligne Biddit, les notaires belges franchissent une nouvelle étape dans leur digitalisation et dans l’optimisation de leurs services aux citoyens.

Izimi est avant tout un coffre-fort digital personnel où chaque citoyen peut stocker ses documents importants de manière centralisée : passeports, diplômes, documents concernant l’achat d’un bien immobilier, acte de crédit, contrat d’assurance de la maison…

Les notaires proposent Izimi comme un service gratuit pour tous les Belges. Le stockage et l’ajout de documents dans le coffre-fort numérique sont gratuits jusqu’à 200 Mo.

Avec Izimi, le citoyen peut consulter automatiquement tous les actes notariés qu’il a signés depuis 2014. Il ne doit plus demander à un notaire pour les avoir. Les notaires offrent et garantissent un environnement sécurisé aux citoyens. Les notaires se distinguent des géants du web, qui contrôlent vos données personnelles, ainsi que d’autres acteurs qui utilisent vos données personnelles à des fins commerciales. Le citoyen est assuré que ses documents importants sont en sécurité et que personne ne peut y avoir accès.

Les documents enregistrés ne sont transmis à personne, pas même aux autorités ou à d’autres entreprises. Les données personnelles des citoyens ne sont donc pas utilisées pour du ciblage publicitaire non désiré. La discrétion est assurée.

Le citoyen garde le contrôle total sur ce qui arrive à ses données personnelles et souvent sensibles. Il est le seul à décider s’il veut partager ou non les documents de son coffre-fort avec d’autres personnes, quand et avec qui….

Le notaire n’a pas non plus accès à un ou plusieurs documents du citoyen, sauf si le citoyen lui donne accès expressément.

À partir de la plateforme, les citoyens peuvent envoyer des messages de manière ultra-sécurisée, par exemple à leur conjoint ou au notaire de leur choix et ou à l’inverse recevoir des documents sensibles de manière sécurisée.

Avec ce coffre-fort, le citoyen peut aussi éviter de nombreux tracas à ses proches. Après un décès, les héritiers ne devront plus chercher tous les papiers importants. Ils n’auront plus besoin de fouiller dans tous les tiroirs pour savoir ce que possédait exactement le défunt.

Le notaire peut veiller à ce que le contenu du coffre-fort soit transmis aux héritiers après le décès, sauf décision contraire du détenteur du coffre-fort.