Argent Eugène Butler débarque en Belgique. Prix du leasing vestimentaire : de 49 à 119 € par mois.

C’est une tendance encore nouvelle en Europe, mais une habitude pour de nombreux consommateurs outre-Atlantique. "Comme j’ai des enfants qui voyagent beaucoup, ils ont découvert ce leasing de vêtements en parcourant les États-Unis" , explique Lydia Meriaux, à la tête de l’entreprise familiale. "On s’est dit qu’il fallait lancer ce concept en France. On a d’abord songé à s’adresser aux femmes, mais différentes sociétés étaient déjà bien implantées alors qu’il n’existait rien pour les hommes. La chemise, le vêtement le plus porté par la gent masculine, s’est ensuite imposée logiquement."

Eugène Butler conquis ainsi rapidement ses premiers clients dans le nord de la France, où est implantée l’entreprise, avant de s’étendre à l’ensemble de l’Hexagone et, depuis le week-end dernier, à la Belgique. "C’est un service qui n’existe pas encore côté belge et nous nous sommes dit qu’il y avait une opportunité de déploiement. On constate que nos clients sont avant tout des hommes qui occupent des fonctions qui leur laissent peu de temps et qui n’aiment pas trop faire les boutiques. Ils aiment à la fois la qualité de nos chemises, fabriquées au Portugal, mais aussi la facilité de notre service. Il suffit d’aller chercher ses chemises dans un point de collecte à proximité du domicile ou du lieu de travail puis de les ramener au même endroit dans l’emballage retour que nous fournissons à la livraison."

Les chemises sont renvoyées sans être lavées, Eugène Butler se chargeant du nettoyage. "En tant que chirurgien dentiste à la base, j’ai aussi voulu qu’on apporte un soin tout particulier à l’entretien des chemises. Nous ne travaillons pas avec un sous-traitant car j’ai remarqué que lorsque je portais les chemises de mon mari au pressing, je n’étais pas toujours satisfaite du nettoyage. Nous avons donc opté pour une solution qui lave et désinfecte les chemises comme on le fait en milieu hospitalier pour les tenues des chirurgiens. De plus, notre mode de lavage est respectueux de l’environnement et c’est un point auquel nous étions très attachés."

Actuellement, une dizaine de modèles sont proposés, "mais nous sommes en discussion avec notre fournisseur pour étoffer la gamme. Nous proposons aussi différents formules d’abonnement, à partir de 49 € par mois pour 8 chemises. Les formules à 69 € (12 chemises) et 119 € (20 chemises) sont également très prisées."