BNP Paribas Fortis est la première banque à offrir le minimum légal.

BNP Paribas Fortis sera donc, dès jeudi, la première banque belge à baisser le taux de rémunération de comptes d’épargne au minimum légal de 0,11 %, soit un taux de base de 0,01 % et une prime de fidélité de 0,10 %.

La première banque du pays explique cette nouvelle diminution du rendement de l’épargne par "le contexte actuel des taux bas de marché".

Une telle décision était dans l’air depuis quelques semaines, plusieurs patrons de banques ayant même demandé au gouvernement de faire un sort à ce socle minimum légal.

Si cette nouvelle baisse a une portée symbolique, elle ne change finalement pas grand-chose pour le client de BNP Paribas Fortis ou de Fintro.

Chez BNP Paribas Fortis, plusieurs comptes offraient déjà un taux de rendement au ras des pâquerettes, de l’ordre de 0,15 % de rémunération annuelle globale. Ces petits 4 points de base de différence ne changeront pas grand-chose. Parmi les autres produits d’épargne, le taux du compte Étoile sera de 1,01 %, contre 1,25 % actuellement.

Chez Fintro , seul le compte d’épargne classique passe à une rémunération annuelle globale de 0,11 % (c’est encore 0,15 % pour le compte Blue Select).

Ce mouvement lancé par le leader du compte d’épargne en Belgique va-t-il inspirer d’autres institutions ?

"Pour le moment, nous n’avons pas de plans concrets concernant une diminution des taux de nos comptes d’épargne", réagit Ulrike Pommee, porte-parole chez Belfius Banque. Crelan "évalue la situation" alors qu’Argenta "n’a pas prévu de modifications tarifaires concrètes". "KBC maintient les taux sur ses comptes d’épargne", ajoute encore Ilse De Muyer, porte-parole chez KBC.

Là encore, une (future) baisse de rendement ne changera pas fondamentalement une politique de rémunération maigrichonne : KBC, Belfius, Crelan, mais aussi ING ou encore bpost banque se contentent dans la plupart des cas de rémunérer votre épargne à un taux de 0,15 %.

Cela fait 15 euros pour un dépôt de 10.000 euros…