Argent Si elle a rapporté 175 millions d’euros l’an dernier, elle incite aussi aux achats transfrontaliers.

Introduite en 2015, la taxe soda avait rapporté 55 millions cette année-là. L’an dernier, les recettes fiscales liées à cette taxe ont bondi à 175 millions d’euros. Pari gagné donc pour le fédéral ? Oui et non car si cette taxe augmente, c’est aussi que la consommation de boissons sucrées… augmente. Or, le but de l’introduction d’une telle fiscalité est de faire baisser la consommation de ce type de boissons.


(...)