Argent Prédire l'évolution des cours pétroliers, c'est emprunter un parcours, disons, labyrinthique. C'est complexe. De prime abord, pourtant, la situation actuelle est limpide. Arrêt sur image : les cours du Brent (la référence sur les marchés européens) ont déjà progressé de près de 50 % sur les 12 derniers mois – de 58 à 80 dollars aujourd'hui, après avoir atteint un pic de près de 86 dollars il y a 15 jours. Comme l'embargo iranien mis en place par les Etats-Unis deviendra effectif le 4 novembre, une seule issue semble plausible : la hausse, avec toutes les conséquences que cela a sur l'économie réelle et les marchés boursiers.
(...)